mercredi 19 février 2014

Pixel beauté



Il s'agit, je crois, de l'une des premières démonstrations des effets produits par le logiciel de dessin et de retouche Photoshop. Aujourd'hui, il paraît que nombre de célébrités exigent ce traitement avant de donner l'autorisation de publier. Je ne jette pas la pierre à ces malheureux : l'âge est sacrilège, il ravage nos traits. Cela me fait penser que j'aurais bien besoin d'un « pixel lifting » !

2 commentaires:

Célestine a dit…

"Marguerite, ce n'est plus toi
Ce n'est plus ton visage! "

Non, c'est le travail d'un roi
Que l'on salue au passage

D'un roi de la retouche cybernétique, un prince des ténèbres informatiques, évidemment, le dénommé Faustoshop... ah elles rient de se voir si belles en ce miroir des vanités de ce siècle formidable.
Finalement je me dis ce matin, en me mirant, que la nature a été plutôt clémente avec moi jusqu'à présent. Et si la jubilation, somme toute, était le meilleur des liftings?

Patrick Mandon a dit…

Faustoshop… malicieux ! Pour ce que vous en montrez, Célestine, votre visage, en effet, prouve une grande clémence de la nature avec vous. Pour en savoir plus, je devrais interroger une personne de confiance, et qui vous ait vue, hélas ! je n'en connais pas.
Avec moi, je dois dire que la nature se fait pressante, oppressante. Après avoir brouillé mes traits, elle finira prochainement par me brouiller avec eux.